Hephaistos | Titans de l'Olympe


Hephaistos | Titans de l'Olympe

Les Bons, les Mauvais et Hephaistos le Boiteux

« Etre beau comme un dieu grec » dit-on pour décrire un bel homme. En effet les dieux grecs sont réputés pour leur beauté, enfin presque tous. Héphaïstos (Aller sur le profil Titans-olympe.com) ou Vulcain identifié dans la mythologie romaine, est le dieu forgeron du Mont Olympe. Héphaïstos est aussi réputé comme étant un dieu hideux et infirme en étant boiteux. Tout au long de son récit, Héphaïstos a rencontré un bon nombre de gens ; ceux qui l’ont aidé et ceux qui lui ont causé du tort.

Le début

L’histoire commence quand Héra, jalouse Zeus son propre mari ayant enfante Athéna sans elle. Héra décide alors d’avoir recours à la parthénogenèse pour avoir un enfant d’elle-même. Nait alors Héphaïstos, infirme et laid, source de honte de sa mère. A cause de ses traits, Héphaïstos est jeté à la mer puis recueilli par Thétis et Eurynomé. Les deux nymphes l’installent dans une grotte où il apprend à forger. Rancunier envers sa mère, Héphaïstos lui offre un trône, cadeau empoisonné, qui emprisonne Héra dès qu’elle s’y assied. Zeus promet Aphrodite à celui qui ramènera Héphaïstos pour rompre le sort. C’est son ami Dionysos qui, grâce à un peu de vin, convainc Héphaïstos de faire son retour au Mont Olympe. Ce dernier épouse alors la retentissante Aphrodite. Il obtient aussi de sa mère une place au Mont Olympe. Le bonheur ne dure pas car Aphrodite et Arès sont surpris en plein adultère par Hélios. Héphaïstos divorce alors de la déesse de l’amour.

Hors d’Olympe

Après son échec matrimonial, le pauvre boiteux se retrouve une fois de plus jeté du Mont Olympe. Pas à cause de sa tragédie amoureuse mais à cause de ses relations avec ses parents. Héra, sa mère de nature jalouse, veut éliminer Héraclès en utilisant les foudres de Zeus. Elle soudoie Hypnos d’un trône forgé par son fils Héphaïstos pour qu’il endorme Zeus ; afin de voler ses foudres. Malheureusement pour elle, Zeus se réveille plus tôt et déploie sa colère envers elle. Il la suspend en l‘air, les jambes attachées à des enclumes. Héphaïstos, pris de peine pour sa mère décide de lui venir en aide. Zeus le surprend et le jette hors du Mont Olympe. Sa chute dura toute une journée et quand il atterrit, c’est à peine s’il était en vie. Le peuple Sintien le sauve mais c’est Thétis qui dit-on panse ses plaies.

Héphaïstos et ses epreuves

Tout au long de son récit, Héphaïstos a été le pauvre hideux et boiteux forgeron qui rencontre pas mal de gens, mauvais et bons. On peut citer les bons gens qui lui étaient venus en aide. Il y a surtout ses bienfaitrices, Thétis et Eurynomé, Dyonisos qui l’a convaincu de retourner au Mont Olympe et son ami Hélios qui l’a averti de la trahison de sa femme. Ceux qui étaient source de son malheur sont principalement Héra et Zeus. Héra l’a jeté à cause de son honte et Zeus à cause de son courroux. Puis il y a Aphrodite qui l’a trompé avec Arès, le frère d’Héphaïstos. Néanmoins, certaines figures innocentes ont aussi subi la colère du dieu forgeron. Il a failli violer Athéna, sa sœur ; et à Harmonie, fille de Arès et Aphrodite, il lui offre un collier maudit. Etre hideux et boiteux n’immunise pas contre la jalousie et la colère des dieux.